Design

Zéro Gravité: une rénovation à la hauteur

Il y a de remarquables travaux de rénovation dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Le récent centre plein-air Zéro Gravité au coeur du Plateau s’inscrit dans ses illustrations mémorables de transformations à la fois respectueuses des vestiges du passé et harmonieuses dans son environnement actuel.

Anciennement théâtre, puis cinémas à plusieurs reprises et enfin bingo, l’élégant bâtiment situé au 4519 avenue Papineau est aujourd’hui un magnifique espace propice à l’ascension physique (l’escalade) et spirituelle (le yoga).

Construit en 1921, l’édifice, classé patrimoine historique, retient l’attention des fondateurs qui décident alors de relever le défi de convertir ce lieu culturel en zone sportive. Pour ces derniers, également propriétaires de l’épicerie bio le Marché 3 Piliers, le but était de rénover l’espace tout en conservant son côté artistique. C’est ainsi que l’art a pris sa forme la plus sportive: l’escalade.

  

Insatiables curieux de la rénovation que nous sommes, nous leur avons posé quelques questions…

Comment avez-vous dénicher cet espace?
Tout simplement en passant à côté! Nous étions à la recherche d’un local possédant une bonne hauteur intérieure.

Quels ont été les défis lors de la rénovation?
Les démolition des gradins fut le plus gros défi, l’armature était imposante ainsi que les structures de bétons.

Comment avez-vous fait pour rénover, tout en conservant le patrimoine historique du bâtiment?
Disons que nous avons presque tout préservé. Nous avons construit que les murs d’escalade, un vestiaire avec des nouvelles toilettes. Ensuite nous avons retouché ce qui restait visible. 

Avez-vous gardé intact certains éléments du théâtre?
Tout est resté intact! On ne voit pas tout car les murs d’escalade cachent la majorité des murs du théâtre. Les gradins sont principalement les seuls éléments à avoir été détruits.

Pensez-vous que n’importe quel bâtiment historique peut trouver une seconde vie?
Nous pensons que oui! Il s’agit de trouver la vocation qui adhère au bâtiment afin de limiter les coûts de rénovation.

Combien de temps a duré la rénovation?
Six mois environ. L’ancrage des murs d’escalade fut un peu problématique à cause de la nature de la structure du bâtiment qui a l’époque avait des méthodes de construction qui diffèrent beaucoup des méthodes d’aujourd’hui.

Pourquoi était-il important pour vous de conserver l’aspect historique du bâtiment?
Nous croyons que l’histoire est la source de la culture. Nous croyons aussi que les bâtiments d’autrefois était construits avec beaucoup de temps et de main-d’œuvre et que les matériaux utilisés étaient de qualités. Ici c’est l’histoire qui parle! L’histoire d’une autre génération, d’une autre façon de faire, d’une autre façon de vivre. En préservant une partie du passé, c’est pour nous une marque de respect envers nos ancêtres.

Atelier d’éco-rénovation et 5@7 spécial certification Éco-Courtier

Plus que quelques jours avant l’arrivée du printemps! Avec lui s’en vient aussi le gros ménage traditionnel et de bonnes rénovations pour améliorer l’état de votre habitation.

1- L’atelier éco-réno du samedi 25 mars, de 13h30 à 15h00, aux bureaux de Via Capitale du Mont-Royal : 1152 avenue du Mont-Royal Est

Pour devenir de vrais as de la réno, ne manquez pas notre atelier gratuit d’éco-rénovation qui se déroulera dans la vitrine écologique de nos bureaux de Via Capitale du Mont-Royal, le samedi 25 mars de 13h30 à 15h00. Au programme, une panoplie d’informations très utiles à prendre en note et à appliquer dans vos travaux futurs.

En exemple concret, nous parlerons de la vitrine écologique de notre agence, un espace certifié et crée grâce à l’outil Écorénovation d’Écohabitation. Nathalie Clément, directrice de Via Capitale du Mont-Royal, vous expliquera en détail les étapes d’une telle rénovation. Vous pourrez ainsi voir les différents matériaux et découvrir comment faire certifier vos rénovations par Écohabitation.

Confirmez votre présence ici via Facebook ou par courriel

 

2- Le 5@7 Éco-Courtier du jeudi 30 mars, aux bureaux de Via Capitale du Mont-Royal : 1152 avenue du Mont-Royal Est

Toujours dans une thématique écologique, notre courtière et éco-courtière Hélène Chebroux vous convie à un 5@7 tout spécial le jeudi 30 mars adressé autant aux courtiers qu’au grand public, ayant pour but de démystifier la certification d’Éco-Courtier que trop peu de gens connaissent.
Nous savons que des rénovations peuvent être un véritable casse-tête, cet événement a justement été mis en place pour répondre à vos interrogations, pour vous aider à savoir par où commencer et ce à un coût raisonnable.
Il sera donc question de l’écologie dans l’immobilier, mais nous dévoilerons également des rabais et concours exclusifs, le tout dans une ambiance bon enfant autour de breuvages et de collations.

L’événement est entièrement gratuit mais les places sont limitées, alors confirmez-nous dès que possible votre présence en vous inscrivant ici.

Courtiers, acheteurs, vendeurs ou simplement curieux de l’immobilier et amateurs de rénovations écologiques, n’oubliez pas de réserver pour ces deux dates, on a hâte de vous y voir!

D’ici-là, suivez-nous sur Facebook, Instagram et Twitter

Espaces de vie extérieurs d’une propriété: sur quoi miser et à quel budget?

Cette semaine à l’émission Les Oranges Pressées sur CIBL, on s’interroge sur l’importance des cours et des pièces extérieures d’une propriété. Un décor extérieur qui nous tient particulièrement à coeur ne plaît peut-être pas forcément à des potentiels acheteurs. Quel budget est-il alors rentable de dépenser pour sa cour?

Les piscines creusées
Question régulièrement posée aux courtiers, une piscine vaut-elle les frais déboursés?
Les coûts d’une piscine creusée se situent entre 30 000 et 40 000$ mais peuvent aller jusqu’à 100 000$ selon le type d’aménagement désiré. Au moment de la revente, le logiciel Valeri estime à 10 000$ seulement la plus-value d’une propriété de banlieue avec une piscine creusée. Dans les quartiers centraux de Montréal, ce gain en capital est de 13 000$ en raison de la rareté de ce type de propriété. En revanche, si l’installation d’une piscine a pour but principal d’augmenter votre qualité de vie et que vous en faites usage au cours des 20 prochaines années, alors l’investissement est profitable!

Les faux-pas à éviter
Une superbe piscine intérieure dans une maison rénovée avec goût à Saint-Bruno ne s’est pas vendue malgré le luxe et la qualité de vie hors du commun qu’elle proposait. Les propriétaires ont alors décidés d’enterrer la piscine et de faire des chambres à la place. Cette propriété ne s’est tout simplement pas vendue avec sa piscine intérieure car elle ne correspondait pas aux attentes des acheteurs et était loin des standards immobiliers du quartier. Avant de mettre de l’argent dans un projet d’envergure, il est donc important de s’interroger sur la valeur des propriétés qui vous entourent. Penser toujours qu’un acheteur va vouloir payer le prix du marché mais ne voudra pas rembourser la totalité du montant des travaux!

Les piscines naturelles
Très agréables à regarder, les piscines naturelles ajoutent calme et sérénité à l’environnement de vie d’une propriété. Son filtrage naturel fait par les plantes permet un fonctionnement écologique et tout comme les piscines creusées, les dépenses varient entre 30 000 et 100 000$. Le risque avec ce type de piscines est de proposer un cadre de vie qui ne conviendra pas forcément à celui des futurs acquéreurs. Vous fermez ainsi des portes à d’éventuels acheteurs et compliquez le processus de remboursement des frais versés.

Les piscines hors-terre et les spas
Beaucoup moins chères que les deux piscines précédentes, ils faut compter entre 900 et 6 000$ pour une piscine hors-terre, jusqu’à 25 000$ pour un spa. Mais ces types d’installations divisent aussi les gens. Il y a donc des risques là encore de perdre des potentiels acheteurs pour qui le concept ne rejoint pas leurs intérêts.

Les balcons
En revanche, si il y a bien un espace extérieur qui mérite toute votre attention, c’est sur le balcon. Entretenir et améliorer son balcon, c’est une valeur sûre et peu coûteuse qui jouera en faveur de l’ensemble de la propriété. Quelle que soit la taille de votre balcon, il est tout à votre avantage d’y consacrer un budget pour recréer à votre manière un petit oasis de tranquillité même en ville! La boutique Le Balconier dispose d’ailleurs d’un choix diversifié de mobiliers pratiques conçus pour aménager même les plus petits espaces.
Retrouvez-nous chaque semaine pour de nouvelles chroniques et suivez-nous sur Facebook!

Réalisations architecturales d’exception: quand les rénovations immobilières font traverser les âges

Cette semaine à l’émission Les Oranges Pressées sur CIBL, on s’intéresse aux impressionnantes transformations réalisées sur quelques propriétés des quartiers centraux de Montréal. Les firmes d’architectes se surpassent pour frapper l’imaginaire!

Les firmes
Le phénomène de rénovations d’anciennes propriétés par des petites firmes d’architectes se produit depuis quelques temps déjà. Dispersées à travers la ville, on retrouve leurs réalisations principalement sur le Plateau-Mont-Royal, Villeray et Rosemont.


Parmi ces génies de la métamorphose, MU architecture, à l’origine de la transformation époustouflante d’une propriété sur la rue Waverly, dans le Mile-Ex. Dans le nord de Rosemont, Laurent McComber a fait naître deux somptueuses habitations, modernes et épurées.


La Shed Architecture, lauréat 2016 du prix du cabinet d’architectes de la relève de l’Institut Royal des Architectes du Canada (IRAC), est un exemple d’intégration de l’architecture à l’environnement urbain. Leurs locaux situés sur le rue Duluth représentent incontestablement une valeur ajoutée pour le quartier!  

L’expertise de Via Capitale du Mont-Royal
Notre agence a développé un programme visant à accompagner toutes personnes désireuses d’effectuer ce genre de transformations. Loin de nous l’idée d’offrir des qualifications en matière d’architecture, nous proposons plutôt des conseils adaptés à notre domaine de compétences. Nous vous recommandons sur les goûts des acheteurs et ce qu’ils recherchent, en nous basant sur les tendances du marché immobilier actuel.

Exemples de transformations
Vous pourrez voir sur la rue St-Christophe, une superbe maison refaite par Nature Humaine. Pour 1 195 000$, vous avez une propriété intergénérationnelle avec du volume, un même escalier traversant tous les étages et une ouverture sur la cour!

VC-4426 rue St-Christophe


Sur l’avenue Laval, la rénovation s’est faite en conservant l’authenticité de la façade victorienne et le résultat est surprenant!

4380 av laval

Certes, ces propriétés sont coûteuses, mais il faut voir le projet sur un long terme, avec au bout, l’obtention d’une habitation qui transcendera les âges! Le budget n’est peut-être pas à la portée de tous, toutefois, simplement jeter un oeil à ces réalisations peut donner de l’inspiration pour des rénovations futures.
Retrouvez-nous chaque semaine pour de nouvelles chroniques et suivez-nous sur Facebook!

Rénover sa propriété avant la vente: jusqu’où faut-il aller?

Cette semaine à l’émission Les Oranges Pressées sur CIBL, on parle des options pour rafraîchir sa propriété avant de la mettre en vente. Jusqu’où faut-il aller dans les rénovations? Au moment de vendre sa propriété, le vendeur veut, à juste titre, mettre toutes les chances de son côté. Alors que certains sont prêts à mettre les bouchées doubles pour remettre à neuf certaines pièces, il est bon de solliciter l’avis d’un courtier avant de s’embarquer dans des rénovations coûteuses et fastidieuses!

Une question couramment posée aux courtiers concerne la rénovation d’une vieille cuisine. Est-ce judicieux ou non d’entamer des travaux pour remettre à neuf sa cuisine? L’expertise d’un courtier vous suggérera d’abord de comparer votre propriété au marché environnant. En d’autres termes, où se place votre maison par rapport à celle de vos voisins? Ont-ils tous des cuisines complètement rénovées qui pourraient nuire à la vente de votre habitation? Les acheteurs vont en effet comparer les propriétés en vente à celles existantes. Leurs attentes quant au prix et la qualité de la demeure dépendront du résultat de la comparaison. 

Deux choix s’offrent alors au vendeur. Il peut revoir à la baisse le prix de sa propriété sans faire de rénovations préalables afin que le nouvel acquéreur puisse transformer la cuisine selon ses propres goûts. Sinon, il peut rénover la cuisine par exemple pour la rendre plus moderne et adéquate à la compétitivité du marché. Cette dernière option n’est cependant généralement pas recommandée, principalement parce qu’elle met en jeu trop de risques qui pourront affecter la vente. Rénover une cuisine est un investissement coûteux qui ne garantit pas de correspondre au style et au goût des futurs propriétaires. Le vendeur aura alors dépensé une somme importante qu’il n’est même pas certain de récupérer par la vente.

Une alternative à la rénovation complète que les courtiers proposent plutôt consiste à faire du home-staging, c’est-à-dire à valoriser l’espace existant, à enjoliver les aires ou les éléments démodés sans pour autant dépenser une fortune. Il est notamment recommandé de nettoyer, vider, épurer et repeindre les murs avec des couleurs neutres pour éviter de heurter les goûts des acheteurs. De même pour la salle de bains, une pièce primordiale dans la maison, si des travaux minimes sont nécessaires, il est conseillé de les faire pour donner une impression de neuf qui va donner envie à l’acheteur d’utiliser cette salle de bains.

Ce sont des petites améliorations, des légers changements de-ci et de-là à un investissement moindre qui vont faire une différence et dont les dépenses pourront être récupérées au moment de la vente. N’hésitez pas à utiliser les ressources d’un courtier qui saura détecter les zones négligées de votre propriété que vous ne voyez puisque vous y êtes exposés en permanence!

Retrouvez-nous chaque semaine pour de nouvelles chroniques et suivez-nous sur notre page Facebook!

 

Le succès des mini-maisons sur le marché de l’immobilier, pourquoi?

Cette semaine à l’émission Les Oranges Pressées sur CIBL, on revient sur une phénomène planétaire qui revisite la philosophie de vie traditionnelle, j’ai nommé les mini-maisons ou tiny houses!

Ces petites maisons de 500 pieds carré ou moins ont occasionné un réel engouement à travers le monde. Et pour cause, elles remettent au goût du jour l’idée du vivre avec moins, repensent la notion de minimalisme et placent l’écohabitation sur un piédestal. Représentant l’idée extrêmement romancée, comme un rêve éveillé, d’une petite maison parfaite, pratique et au design épuré, ce concept fera cependant des heureux comme des malheureux!

Destiné à une vaste clientèle allant de la jeune génération aux plus vieux, n’habite pas dans une mini-maison qui le veut. En effet, les aires communes étant beaucoup plus restreintes que dans une maison standard, la vie à deux peut s’avérer compliquée. Sans parlé de l’espace non prévu pour une femme enceinte ou une famille qui s’agrandit. De plus, superficie réduite signifie moins d’intimité conduisant parfois à des querelles de couples.
D’un point de vue architectural, les mini-maisons possèdent des terrasses aussi grandes que la maison elle-même. Autrement dit, la majorité du temps est passée à l’extérieur, chose complexe dans une ville telle que Montréal avec des hivers longs et rudes!
Emménager dans une petite maison, c’est aussi être prêt à changer radicalement de mode de vie. Il faudra faire des concessions car étant donné la taille de l’habitation, 9/10ème de vos biens ne pourront être casés dans la nouvelle propriété. Ceci dit, c’est un très bon challenge pour se forcer à garder uniquement l’essentiel!

Le blogue de Ryan Mitchell explique bien les compromis que la vie dans une mini-maison impliquent lorsqu’il aborde les 20 sentiments (bons comme mauvais) que le propriétaire aura une fois installé.
Si vous faites parti des 50% des gens qui affirment trouver ce concept formidable, vous serez certainement d’accord avec les avantages indéniables de ces minuscules maisons. La petitesse de la demeure fait que la portion ménage est infime et que les préoccupations d’aménagement et de rénovation sont aussi moindre. L’aspect écologique est considérable et ravira les âmes écolos.
L’expérience vous tente? Sachez qu’une telle propriété coûte 28 000$ et que si vous réalisez que cette vie n’est pas pour vous, elle peut être revendue pour 30 000$, donc sans perte sur votre investissement.
Finalement, quelle que soit la taille de la propriété souhaitée, renseignez-vous sur les conditions pour toujours acheter en connaissance de cause!

 

Retrouvez-nous chaque semaine pour de nouvelles chroniques et suivez-nous sur notre page Facebook!

Chronique immobilière: Visite libre de trésors de l’immobilier

VC-Via-Capitale-Chronique immobiliere-oct14-2015

Cette semaine, on parle d’une activité intéressante, la visite libre de onze maisons d’exception le dimanche 18 octobre. Ces perles de l’immobilier québécois se distinguent par le travail de professionnels auxquels elles ont été soumises. Refaites, redésignées ou rénovées, elles sont passées entre les mains d’architectes et de designers pour les rendre extraordinaires.

Le projet ART par Via Capitale

Cette gigantesque visite libre s’inscrit dans le projet ART (Authentique, Respectable et Technologique) par Via Capitale. L’activité propose un tour d’horizon de quelques-unes des propriétés les plus originales de Montréal, en faisant également un arrêt par Saint-Antoine-sur-Richelieu, en Montérégie. À Montréal, des maisons, copropriétés, penthouse, condominiums ou lofts seront accessibles dans des quartiers tels que Hochelaga-Maisonneuve, le Vieux-Montréal, le Quartier Latin, le Plateau Mont-Royal ou encore la Petite Italie. Bien qu’unique en leur genre, chacune des propriétés a été rénovée ou construite dans un souci écoresponsable en mettant l’emphase sur l’écoénergie. Panneaux solaires ou système de récupération des eaux grises, les propriétés sont caractérisées par des composantes technologiques et des matériaux haut de gamme, utilisés avec beaucoup de goût.

Architectes, designers, propriétaires et courtiers

Sur place seront présents les architectes, les designers, les propriétaires des demeures et les courtiers pour répondre aux questions et fournir des informations pertinentes.

Cette visite s’adresse à ceux qui se cherchent une maison rénovée et écologiquement responsable, à ceux à la recherche d’idées de rénovation ou tout simplement aux amateurs de belles maisons.

La liste des perles à visiter le dimanche 18 octobre de 14 h à 16 h est disponible sur le blogue de Via Capitale du Mont-Royal ou sur la page Facebook.

 

Écoutez la chronique immobilière ici

Vitrine écologique dans une agence immobilière à Montréal.

Une étudiante du Collège de Montréal fait un article sur notre vitrine de rénovation écologique. Nous ne sommes pas les seuls à emboiter le pas!

Bonne lecture et bon congé,

Via Capitale du Mont-Royal

Vitrine écologique dans une agence immobilière à Montréal. 

par Adrienne Dansereau

En février dernier, l’installation d’une toute nouvelle vitrine écologique a été mise sur pied chez Via Capitale du Mont-Royal, une Agence Immobilière située dans le Plateau Mont-Royal.

Immophoto-Via-Capitale-Vitrine-EcoVitrine écologique de l’agence immobilière Via Capitale du Mont-Royal – (Immophoto)

Nathalie Clément, directrice de l’agence immobilière : Via Capitale du Mont-Royal, affirme qu’aujourd’hui, 80% des Québécois veulent réaliser des rénovations écologiques. Tout au long de l’année, Via Capitale du Mont-Royal offre des ateliers sur différents sujets touchant à la rénovation écologique. Ils vous guident et vous aident à travers le processus des rénovations. La vitrine sert également d’exemple pour les clients qui aimeraient rénover, mais n’ont aucune idée de quels matériaux utiliser, ou comment donner de la valeur esthétiquement a ce genre de travaux? « Nous avons transformé l’accueil de notre agence en lieu d’habitation, ainsi, nos clients qui réalisent des rénovations écologiques bénéficieront d’une meilleure valeur de revente ». Madame Clément raconte également que la cuisine de la vitrine est certifiée d’une statue platine et le séjour, certifié or par l’entreprise : Écohabitation.

Écohabitation est « un organisme à but non lucratif qui facilite l’émergence d’habitations saines, économes en ressources et en énergie, abordables, accessibles à tous et caractérisées par leur durabilité ». Écohabitation fait affaire avec Via Capitale pour un programme nommé « Éco Courtier », lancé en septembre dernier, qui donne aux courtiers accès à une formation qui leur permettra d’acquérir l’adhésion à l’accréditation. Celle-ci leur permettra à leur tour de conseiller leurs propres clients « sur les composantes d’une maison écologique ou proposer des améliorations pour rendre une future habitation plus saine. »

Journal Métro :

Un article publié le 11 mars 2014 dans le journal métro explique l’aide qu’apporte Via Capitale auprès de ses clients tout au long du processus de rénovation écologique. « En plus de vendre et louer des propriétés, l’agence conseille sa clientèle dans ses projets de rénovations. Elle la réfère aussi aux professionnels locaux spécialisés dans les travaux écoresponsables : architectes, designers, entrepreneurs en construction, voire une artisane confectionnant des tissus écologiques. » Via Capitale fait affaire avec certains spécialistes en la matière. Ils sont donc en mesure de référer leurs clients à tout spécialistes dans la rénovation écologique.

Comme mentionner plus haut, beaucoup d’entreprises de rénovations se tournent vers la construction verte. Dessins Drummond nous fait remarquer que maintenant la construction verte n’est plus qu’une simple tendance, c’est également un « mode de construction » qu’on instaure de plus en plus lorsqu’on construit nos maisons. Dessins Drummond offre un « guide de la construction verte » a consulté qui pourra aidez pendant la construction d’une maison. Plus de 150 plans existent en kiosque.

  1. http://journalmetro.com/local/le-plateau-mont-royal/actualites/590528/renovation-ecologique-en-vitrine/
  2. http://www.ecohabitation.com/
  3. http://www.ecohabitation.com/mots-cles/maison-ecologique-quebec
  4. http://www.dessinsdrummond.com/maison-verte.html
  5. http://www.viacapitaledumontroyal.com/vitrine-eco/

Les fleurs c’est pour Rosemont – 40 ans plus tard.

L’an dernier sur notre blogue, nous vous avions parlé de ce film de l’ONF, « Les fleurs, c’est pour Rosemont ».Il y a 40 ans, 5 étudiants en architecture s’investissaient dans un projet et revitalisaient la rue Demers.

Cette année,les architectes de La Shed,réinventent une maison de la rue Demers.

La rue Demers est une jolie petite rue enclavée par la rue Henri-Julien et Hotel de Ville, juste au nord de la rue Villeneuve et au sud de Saint-Joseph.Bien des gens ne connaissent pas cette rue,à l’abri de l’animation sur Le Plateau.
Pourtant, elle inspire des idées créatrices, depuis 40 ans!

Pour les amoureux du Plateau, voici donc de quoi savourer l’évolution d’un quartier.

Rue demers il y 40 ans

Les fleurs c’est pour Rosemont par Jacques Giraldeau, Office national du film du Canada

Rue Demers actuelle: à l’émission Visite libre

Veuillez noter que pour des raisons de droits d’auteurs, seul un extrait est disponible, vous pouvez retrouver l’intégralité de la vidéo en cliquant sur le bouton ci-dessous 

Voir le vidéo

 (Disponible jusqu’au 20 Février 2014)
Pour nous contacter viacapitaledumontroyal(a)gmail.com

Foyers : Quelques nouveautés

Nouveautés en matière de foyerPar Florence Michel Toujours plus élégants et performants, poêles et foyers rivalisent de créativité pour nous séduire. Tour d’horizon des plus chaudes nouveautés sur le marché. DÉCOUVREZ D’AUTRES FOYERS DE RÊVE Format populaire Un poêle de format moyen parfaitement adapté à nos maisons, voilà qui est bienvenu au pays du froid! Le Greenville, de Jotul, est un poêle en fonte et acier dont la taille convient à la plupart des intérieurs. Il chauffe efficacement, tant par convection que par rayonnement, et sa large vitre ne laisse rien perdre du spectacle des flammes. Son allure traditionnelle est des plus séduisantes. ❯ Poêle F45 Greenville, de Jotul, Maison DF, 450 929-3556, maisondf.com Robe antique, cœur high-tech! C’est un poêle à gaz de petit format, mais il a un potentiel formidable. On le retrouve souvent dans le séjour, la salle familiale ou dans le bureau à domicile. C’est l’appareil idéal pour ajouter un point de chaleur forte près de laquelle les frileux sont de bonne humeur. Il est offert en émail noir ou en majolique – dans les deux cas, il séduit! ❯ Poêle à gaz Madrona fini noir, Miles Industries, 514 214-9717, valorfireplaces.com Vivement la neige! Conçu pour chauffer de grands volumes, le FP 30, créé par Pacific Energy, est un bijou de technologie. Il est doté d’une chambre de combustion flottante de 3 pi3 et du nouveau système breveté « Temps de combustion prolongé » (TCP). Mais gageons que durant les longues soirées d’hiver, vous profiterez de l’appareil plutôt que de penser à toutes les caractéristiques qui assurent sa performance étonnante! ❯ Foyer encastrable FP 30, de Pacific Energy, Maison DF, 450 929-3556, maisondf.com Allié des vacances Robuste et efficace, le poêle à bois S4, de Napoléon, est un appareil de chauffage fiable. Son allure classique en fait l’allié parfait des chalets et des maisons de famille. Sur le dessus, la surface plane est aussi une surface de cuisson, parfaite pour les mijotés et les braisés – un bonheur à s’offrir chaque fois qu’on rentre d’une journée de ski ou de randonnée. ❯ Foyer S4, de Napoléon, Maxi-Flamme, 1 877 753-6294, admin@maxiflamme.com

Embedly Powered

via Casatv
%d blogueurs aiment cette page :