Recommandations

Acheter avant 30 ans

Acheter immobilier avant 30 ans

Le resserrement des règles hypothécaires annoncé par le gouvernement fédéral l’automne dernier a fait beaucoup de bruit et suscité pas mal d’inquiétudes. Pour les acheteurs, de manière générale, cela a pour conséquence qu’ils devront soit épargner un peu plus ou cibler une maison plus abordable.

Mais voyons plus en détail l’impact sur les acheteurs de moins de 30 ans. Entre le remboursement des études ou autres dettes et les salaires moins élevés des débuts de carrière, doivent-ils renoncer à leur souhait de devenir propriétaire ?

Bonne nouvelle, la réponse est NON ! Devenir propriétaire avant 30 ans reste possible.

Voici comment :

Tout d’abord, il faut épargner ! En effet, que l’on soit 1er acheteur ou récidiviste, une mise de fonds est toujours nécessaire ! Il faut idéalement qu’elle atteigne 20 % de la valeur de la propriété. Cela dit, pas de panique, si ce n’est pas possible, il est toujours possible d’obtenir une assurance prêt hypothécaire de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) ou de Genworth Financial Canada. La mise de fonds sera alors de 5 % au minimum.

Il faut néanmoins prévoir en plus de cela un minimum de 3 % de la valeur de la maison pour payer les frais de démarrage (notaire, taxe de bienvenue, travaux, etc.).

La question est donc, mais comment épargner une telle somme ? Voici quelques idées :

• Ramasser la petite monnaie, autrement dit, mettre de côté le « p’tit change » des courses. Vous constaterez que les pièces s’accumulent vite !

• Automatiser, c’est-à-dire mettre en place un transfert automatique d’un montant fixe chaque mois vers un compte d’épargne et inclure cela dans son budget.

• Éviter le gaspillage : acheter usagé, cuisiner son lunch, ou éplucher les circulaires sont autant de manières de ne pas dépenser inutilement.

L’autre point important lorsque l’on désire devenir propriétaire est de payer ses dettes ! En effet, toutes les dettes seront prises en compte dans le calcul de la capacité d’emprunt.

Par ailleurs, moins il y a de dettes à payer, plus il y a d’argent disponible à épargner. Les dettes à rembourser en priorité sont plutôt les prêts à la consommation (carte ou marge de crédit, prêt personnel, etc.).

Quant au prêt étudiant, le remboursement accéléré est rarement avantageux puisque les prêts étudiants sont généralement amortis sur une période de 10 ans, le taux applicable est peu élevé et les intérêts payés sont déductibles d’impôts. Voilà qui devrait réjouir certains ! Mais pensez donc à payer toutes vos cartes de crédit !

Voilà les grands principes à respecter afin d’acheter avant 30 ans. Vous trouverez plus d’informations dans l’article du blogue Desjardins, Comment acheter sa première maison avant 30 ans

Fonds d’Assurance Responsabilité professionnelle du Courtage Immobilier du Québec

Le printemps est arrivé, enfin ! Et comme pour bien du monde en cette période de l’année, la fièvre de l’immobilier s’est emparée de vous. Une envie de changement et de nouveauté qui vous pousse à vouloir changer de cadre, de maison. Vous êtes donc peut-être en train de vous questionner sur l’utilité ou non de prendre un courtier pour vous aider dans la vente ou l’achat de votre prochaine propriété.

Dans la colonne du « Pour » vous avez certainement mis: expertise, efficacité, gain de temps, accès à un réseau de professionnels de l’immobilier, etc. Mais il y a un élément que vous ignorez sans doute et que vous devez absolument ajouter à cette liste. Il s’agit du FARCIQ !

Kézako le FARCIQ ? Il s’agit du Fonds d’Assurance Responsabilité professionnelle du Courtage Immobilier du Québec. En d’autres termes, le FARCIQ s’occupe de traiter les demandes de réclamations du public et d’informer les titulaires de permis sur le processus de gestion de ces dernières. Le FARCIQ assure donc la responsabilité professionnelle de tous les courtiers et agences immobilières ou hypothécaires du Québec.

Son rôle se divise en trois volets: 

• D’abord, il offre une protection en cas de faute, d’erreur, de négligence ou d’omission qui pourrait être commise par un titulaire de permis de courtage dans l’exercice de ses activités professionnelles.

• Ensuite, il assure de verser une indemnité en regard de la perte qui en résulte lorsque la responsabilité professionnelle est démontrée.

• Finalement, il répond aux besoins et aux préoccupations des courtiers à l’égard de leur assurance responsabilité professionnelle tout en les aidant à prévenir les risques liés aux erreurs professionnelles. Il met également à leur disposition un service d’assistance et de conseil pour répondre à toutes leurs questions et couvrir tous les cas de figure. Ce qui signifie que quelle que soit votre situation d’achat ou de vente, vous pouvez être certain que votre courtier aura la bonne information et les bons conseils pour faire en sorte que votre transaction se déroule dans les meilleures conditions possibles. 

De plus, cette assurance, obligatoire depuis 2006, est réservée aux courtiers immobilier ou hypothécaire détenteurs d’un permis de l’OACIQ, (Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec), qui assure la protection du public qui utilise les services de courtage immobilier et hypothécaire encadrés par la loi.

C’est pourquoi, lorsque vous faites affaire avec un courtier professionnel, vous (et toutes vos transactions) bénéficiez d’une double protection ! Rassurant non ?

Voilà qui devrait faire pencher la balance du côté du « Pour » !
Pour plus d’informations, visitez: www.farciq.com

Vos changements d’adresse en 5 minutes

Vous avez trouvé votre propriété, tout est signé, il ne vous reste plus qu’à déménager! Les habitués du déménagement diront que c’est une futilité, mais pour la plupart, cette étape, en plus d’être assez physique, est très pénible administrativement parlant en raison des démarches à faire pour s’assurer que tout le monde soit au courant de votre nouvelle adresse!

changement adresse MovingWaldo

Respirez un bon coup et dormez sur vos deux oreilles à l’approche de votre déménagement, nous avons découvert un service formidable qui vous facilitera la vie! C’est MovingWaldo, un site internet pratique, gratuit et en plus, c’est québécois!

Son principe est simple, informez MovingWaldo de votre nouvelle adresse. Puis parmi leur répertoire de plus de 500 fournisseurs, sélectionnez ceux chez qui vous devez effectuer vos changements d’adresse. Vérifiez le tout, approuvez et c’est fini! Vous avez en masse du temps libre pour préparer votre pendaison de crémaillère!

N’hésitez pas à explorer le site, MovingWaldo propose aussi des trucs et astuces forts utiles pour rendre ce moment plus efficace. Nous gageons que nos clients apprécieront ce nouveau service de déménagement, autant utile que ludique! Une dernière bonne nouvelle et on vous laisse déménager en paix. MovingWaldo a un concours qui tourne en ce moment pour ceux qui ne renouvellent pas leur bail cette année!

adresse via capitale

Achat immobilier: les modalités de financement

visuel modalités format wp

Pour nombre d’entre nous, acheter une maison est un événement majeur et marquant de notre existence qui tient plus du rite de passage que de la simple démarche administrative et financière. Cette étape clef dans notre vie est dès lors entourée de mystère et nous semble semée d’embûches et de secrets à découvrir. Et pourtant, il n’en est rien! Acheter une propriété, au-delà de toute la charge symbolique, est en fait assez simple…du moins sur papier. Les différentes étapes sont très claires et très balisées.

 

 

Alors, pas de panique, lisez plutôt l’article ci-dessous, vous en apprendrez beaucoup sur l’achat de propriété et qui sait… peut-être vous sentirez-vous prêts à passer à l’acte, en toute confiance!

Acheter une propriété et la financer en 7 étapes:

        1.Évaluer sa capacité d’emprunt:

Le plus simple à cette étape est de se rendre dans une institution financière et de parler à un conseiller en hypothèque. Celui-ci pourra vous aider à déterminer votre capacité à rembourser un emprunt hypothécaire. En fait, à évaluer le montant que vous pourrez consacrer au remboursement chaque mois. Il existe également de nombreux outils en ligne mis à votre disposition par les différentes institutions bancaires et financières qui peuvent vous aider à faire une simulation. Cette première prise de contact avec le monde du prêt hypothécaire vous aidera déjà à y voir un peu plus clair et à passer à la deuxième étape. En effet, vous saurez de quel genre de budget vous disposerez, cela vous guidera vos recherches.


2. Déterminer votre mise de fonds:

Plus vous aurez de mise de fonds, moins il vous faudra emprunter… Logique! Au Québec, on recommande une mise de fonds d’au moins 20% de la valeur de la propriété. En effet, grâce à cela, vous êtes admissible à un prêt conventionnel, c’est à dire, non assuré, ce qui vous évitera des coûts supplémentaires. Attention toutefois de bien évaluer besoins et budgets, car il ne faut pas oublier qu’il peut toujours y avoir des imprévus ou encore que vous avez d’autres dépenses à prendre en compte. Ces 20% peuvent venir de différentes sources: dons, héritage, de vos liquidités ou placements et enfin, REER. Si vous n’avez pas 20%, la loi oblige les institutions bancaires à souscrire une assurance prêt hypothécaire auprès de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) ou de Genworth Financial Canada. Une prime d’assurance hypothécaire est dans ce cas exigible. Plus le montant de la mise de fonds est petit, plus la prime sera élevée…

            3.Prévoyez les coûts additionnels:

N’oubliez pas qu’il y a de nombreuses dépenses supplémentaires liées à l’achat d’une maison, voici les plus importantes. Tenez-en compte!

    • Les frais de transactions hypothécaires: (frais d’inspection, taxes sur la prime d’assurance-prêt hypothécaire, taxes de ventes fédérale et provinciale (à l’achat d’une maison neuve).
    • Les taxes foncières: taxes municipale et scolaire, taxe de Bienvenue (Québec), etc.
    • Autres dépenses telles que frais déménagement, assurance habitation, travaux, etc. 

            4. Demandez un prêt pré autorisé:

Cela donnera plus de crédibilité à votre offre d’achat et vous donnera un plus grand pouvoir de négociation. Vous pourrez le demander au conseiller en prêt hypothécaire de votre institution financière avant même de commencer vos recherches.

             5. Trouvez votre propriété:

Ça y est vous y êtes! Jetez-vous donc dans le feu de l’action! Déterminez quel genre d’habitation vous voulez (maison, condo, duplex…), dans quel cadre (ville, campagne, banlieue) et partez à la recherche de celle-ci! Vous pouvez le faire seul, en regardant sur internet (il existe de nombreux sites), dans les journaux, mais vous pouvez aussi vous faire aider. Dans ce cas, vous ferez appel à un agent immobilier.

              6. Faites votre offre d’achat:

Vous avez trouvé la perle rare? La maison de vos rêves? L’heure est venue de passer aux choses sérieuses et de faire votre offre d’achat. Celle-ci doit contenir les informations suivantes:

    • le prix d’achat
    • la date de transfert de la propriété
    • les biens inclus et/ou exclus dans la transaction
    • les conditions relatives à l’offre d’achat (inspection, etc.) 

              7.Obtenez votre prêt hypothécaire!

Voilà donc le moment tant attendu (et tant redouté parfois) arrivé! Grâce à toutes vos démarches antérieures, celle-ci ne devrait, en principe, être qu’une simple formalité.  Vous avez trouvé la perle rare et vous retournez donc chez votre conseiller afin de concrétiser votre rêve…

Voici les moments forts de cette ultime étape.

    • Lors de votre première rencontre avec votre conseiller, vous avez pu évaluer vos besoins et établir la solution de financement hypothécaire la plus adaptée à votre budget. Vous avez également pu déterminer si vous devrez avoir recours à une assurance hypothécaire (pour rappel, uniquement nécessaire pour les acheteurs dont la mise de fonds est réduite, c’est-à-dire inférieure à 20% de la valeur de la propriété). Voir étape 2.
    • Ensuite, pour la demande de financement, il vous faudra rassembler les documents suivants:  
        • L’offre d’achat
        • La confirmation d’emploi et de revenu
        • La confirmation de la mise de fonds et des actifs
        • L’évaluation des besoins d’assurance-prêt
        • Tout autre document requis (ex. : Bail, preuves d’autres revenus…)
    • Afin de s’assurer de la valeur marchande de l’immeuble que vous désirez acquérir, il convient de procéder à une évaluation. L’évaluateur est mandaté par la Banque et certains honoraires sont à prévoir.
    • C’est à ce moment que votre prêt est octroyé! Vous allez devenir propriétaire!
    • Il faut maintenant passer chez le notaire officialiser tout cela. Le vendeur doit lui transmettre:
        • Le certificat de localisation (il peut exister des cas exceptionnels où le certificat n’est pas fourni par le vendeur)
        • Les comptes de taxes municipale et scolaire
    • Et de votre côté, vous allez devoir signer:
        • L’acte de vente
        • L’acte d’hypothèque
        • Un document attestant l’ajustement des taxes municipale et scolaire
        • La convention de crédit
    • La banque remet les fonds au notaire afin de payer le vendeur… Vous êtes officiellement propriétaire!!!
    • Après cela, votre conseiller continuera à s’occuper de vous et à répondre à vos questions et besoins. N’hésitez jamais à faire appel à lui.

Un Amour de Quartier: Le Village

Du Village gai au Quartier des spectacles en passant par le centre-ville de Ville-Marie, Maurice Nantel nous présente Montréal sous ses plus belles couleurs!

Le Village gai partage avec la Place des Arts le titre de pôle culturel le plus important au Québec. Une promenade dans ce secteur et on comprend rapidement pourquoi! En plus d’être l’un des plus vastes quartiers gais au monde, Le Village expose une diversité urbaine riche et une signature visuelle très colorée.

L’architecture ancienne, vestige de l’histoire du Village, côtoie les constructions de condos neufs, créant un paysage hétéroclite où la densité résidentielle est plus élevée que dans n’importe quel autre arrondissement de Montréal. Le foisonnement de commerces et de lieux culturels dans ce quartier le rend en effet très attrayant, faisant du Village une petite ville dans la métropole québécoise où il fait bon vivre et sortir.  

Toutes les stations télévision francophones du Québec y ont élu domicile; Radio Canada, TVA et Télé Québec et de nombreuses stations de radio. Cela contribue à la vitalité culturelle du quartier.  Ajoutant à cette identité visuelle diversifiée, la Brasserie Molson, l’une des plus vieilles entreprises industrielles du Canada, partage le paysage.

Des éléments que tout semble opposer se côtoient et créent une riche harmonie dans l’univers unique du Village et qui s’étire jusqu’au Quartier des spectacles. Ainsi, il est autant possible de se recueillir dans la sublime Église Unie Saint-James ou l’Église St. John The Evangelist et par la suite de revenir plus à l’est et d’apprécier un menu bistronomique au 1000 grammes et pourquoi pas poursuivre la nuit au Cabaret Mado et leurs spectacles cabaret hors du commun?

Il fait bon flâner dans les Aires libres et artistiques du Village ou se laisser transporter par les lumières hypnotisantes du corridor de la Place des Arts.
Jusque dans les profondeurs du métro Place des Arts, la créativité vous accompagne! En levant les yeux, on observe une architecture soigneusement travaillée et des oeuvres d’art ici et là. Quant à la sortie du métro Beaudry, les colonnes arc-en-ciel, symbole de la fierté gaie et lesbienne, mettent immédiatement dans l’ambiance chaleureuse du quartier! Bref, Montréal dans toute sa diversité!

Suivez-nous sur Facebook et Instagram pour découvrir les autres quartiers de notre belle métropole, vus par l’oeil attentif de Maurice Nantel du Studio WôWô.  

Atelier d’éco-rénovation et 5@7 spécial certification Éco-Courtier

Plus que quelques jours avant l’arrivée du printemps! Avec lui s’en vient aussi le gros ménage traditionnel et de bonnes rénovations pour améliorer l’état de votre habitation.

1- L’atelier éco-réno du samedi 25 mars, de 13h30 à 15h00, aux bureaux de Via Capitale du Mont-Royal : 1152 avenue du Mont-Royal Est

Pour devenir de vrais as de la réno, ne manquez pas notre atelier gratuit d’éco-rénovation qui se déroulera dans la vitrine écologique de nos bureaux de Via Capitale du Mont-Royal, le samedi 25 mars de 13h30 à 15h00. Au programme, une panoplie d’informations très utiles à prendre en note et à appliquer dans vos travaux futurs.

En exemple concret, nous parlerons de la vitrine écologique de notre agence, un espace certifié et crée grâce à l’outil Écorénovation d’Écohabitation. Nathalie Clément, directrice de Via Capitale du Mont-Royal, vous expliquera en détail les étapes d’une telle rénovation. Vous pourrez ainsi voir les différents matériaux et découvrir comment faire certifier vos rénovations par Écohabitation.

Confirmez votre présence ici via Facebook ou par courriel

 

2- Le 5@7 Éco-Courtier du jeudi 30 mars, aux bureaux de Via Capitale du Mont-Royal : 1152 avenue du Mont-Royal Est

Toujours dans une thématique écologique, notre courtière et éco-courtière Hélène Chebroux vous convie à un 5@7 tout spécial le jeudi 30 mars adressé autant aux courtiers qu’au grand public, ayant pour but de démystifier la certification d’Éco-Courtier que trop peu de gens connaissent.
Nous savons que des rénovations peuvent être un véritable casse-tête, cet événement a justement été mis en place pour répondre à vos interrogations, pour vous aider à savoir par où commencer et ce à un coût raisonnable.
Il sera donc question de l’écologie dans l’immobilier, mais nous dévoilerons également des rabais et concours exclusifs, le tout dans une ambiance bon enfant autour de breuvages et de collations.

L’événement est entièrement gratuit mais les places sont limitées, alors confirmez-nous dès que possible votre présence en vous inscrivant ici.

Courtiers, acheteurs, vendeurs ou simplement curieux de l’immobilier et amateurs de rénovations écologiques, n’oubliez pas de réserver pour ces deux dates, on a hâte de vous y voir!

D’ici-là, suivez-nous sur Facebook, Instagram et Twitter

Tout savoir sur l’immobilier | Étapes pour l’achat de votre maison

Saviez-vous que certains acheteurs préfèrent avoir un contrat d’achat avec leur courtier?
Saviez-vous que le courtier de l’acheteur doit défendre en priorité ses intérêts?
Saviez-vous que le courtier doit vous exposer son opinion de la valeur marchande?
Saviez-vous aussi que notre agence a obtenu le prix satisfaction client 2016 chez Via Capitale?

L’article suivant de l’OACIQ traite des grandes étapes pour acheter une maison.

N’hésitez pas à cliquer ici pour rejoindre nos courtiers et leur poser toutes vos questions!

Bonne lecture!

Tout savoir sur l’immobilier | L’inspection de la propriété

Saviez-vous que les agences et les courtiers sont soumis à un code de déontologie?
Saviez-vous que cet organisme qui nous régit a comme mission principale de protéger le public?
Saviez-vous que votre courtier a des obligations spécifiques à chaque étape d’une transaction immobilière?
Nous débutons la diffusion d’une série d’articles d’information produits par L’OACIQ.
Si vous êtes en démarche pour acheter ou vendre une propriété, ils vous intéresseront certainement.
Surtout, n’hésitez pas à contacter un de nos courtiers, ils sont une mine de renseignements et pourront parfaire vos connaissances en vous démontrant  leur savoir-faire!
L’article d’aujourd’hui traite de l’inspection de la propriété.
Pour faire un achat éclairé, saviez-vous que le courtier a l’obligation de vous révéler l’existence de rapports d’inspections antérieurs, ainsi qu’une déclaration du vendeur?
Bonne lecture!

Vente d’une propriété, la solution 2.0 de nos courtiers

Vous connaissiez déjà le côté humain, très à l’écoute et le côté professionnel, expert dans son domaine, du courtier immobilier. Découvrez maintenant le côté créatif et high tech de deux d’entre eux! Romain Lecomte et Benoît Maunie, alias les deux agents dans la ville, nous parlent du pourquoi et du comment de la vidéo immobilière. 

Après la découverte de la demeure Brébeuf, le duo a opté pour une vidéo afin de dévoiler tout le charme de la propriété. Une courte capsule a ainsi été réalisée avec l’aide précieuse de Arrive en ville – film et de Nazbrok Jaynaz pour le son.
Romain

Pourquoi  produire une vidéo pour la propriété Brébeuf ? Pour quel genre de propriété adoptez-vous ce medium ?

 

 

Nos motivations :

1- Apporter une image haut de gamme à la propriété avec des intervenants vidéos musicaux spécialistes, professionnels et créatifs.

2- Faire suivre le teaser à des acheteurs potentiels à l’extérieur de Montréal (à l’international, Europe…)

3- Mettre en valeur le travail du contracteur ou architecte d’une manière différente qu’avec un simple reportage photo de qualité.

4- Donner envie à d’autres propriétaires de maison de nous confier leur maison en vente. Chaque maison a son propre univers, sa propre histoire et mérite un univers visuel et sonore qui lui correspondent.
L’achat d’une maison est émotif et fait appel à tous les sens. Il est donc important de mettre en exergue l’ouïe, la vue…

5- Laisser un souvenir aux propriétaires et aux acheteurs. Nous sommes aujourd’hui dans un univers tourné vers l’image.

 

Actuellement au Québec, il y a 106 408 propriétés à vendre ou à louer. En tant que courtiers immobiliers, notre mission est d’assurer la visibilité de nos clients parmi ses nombreuses inscriptions, de les différencier des autres. Selon Immobilier 2.0, 5 fois plus de clics sont générés avec une annonce vidéo qu’avec une annonce photos. Une annonce vidéo offre 53 fois plus de chances d’être vues en première page de Google!

Ces chiffres sont tout à fait concevables si on considère le pouvoir de la vidéo, capable de transmettre un message, une ambiance. Nous choisissons donc des propriétés uniques, qui nous ont d’emblée frappé par le style de vie qu’elles véhiculent. L’adresse rue de Brébeuf offre par exemple un espace remarquable, pour une localisation telle que Le Plateau, qu’il est difficile de jauger sur une simple photo. Les matériaux d’une grande qualité qui en font sa rareté sont aussi plus aisément perceptibles grâce à des plans rapprochés. Avec une vidéo, on propose aux acheteurs un avant-goût de leur futur chez-soi, quelques minutes pour qu’ils s’imaginent y vivre.


Lors de la visite d’une maison, qu’est-ce que recherche le futur acheteur et que vous souhaitez retrouver dans le film?

Magasiner pour une propriété varie d’un acheteur à un autre, mais mode de vie et design reviennent toujours dans les critères de sélection. Justement, l’ambiance de vie et l’esthétisme intérieur d’une propriété sont représentées à leur meilleur dans une vidéo. En collaboration avec Arrive en ville et James Lee Jaynaz, on se concentre sur cet aspect de la vidéo. On souhaite qu’à la fin de la vidéo, les internautes puissent se dire si le logement correspond, ou non, à leurs conditions de vie.

AEV_Tournage (1 of 2)

Crédit photo: Arrive en Ville

À propos d’Arrive en ville

Arrive en ville est le fruit d’un duo entre Jacinthe et Régis, qui avec leurs expériences combinées en théâtre, immobilier, cinéma, télé et montage, apportent un concept différent à la vidéo immobilière. Leur idée est d’offrir un produit réinventé, une production audiovisuelle à deux, pour créer quelque chose de nouveau, mais accessible du côté budgétaire.
Chez Arrive en ville, les vidéos sont un moyen de mettre la propriété en images et au goût du jour, de la démarquer et d’avoir un outil marketing qui pourrait facilement devenir viral. C’est aussi un souvenir pour le propriétaire, souvent émotif de vendre sa propriété.
Avec le son, c’est une ambiance qui est constituée, l’amour de la musique qui est communiqué. Romain et Benoit étaient les premiers à croire au projet de tournage. Ils y ont cru et ils en sont sorti avec une belle vidéo pour leur client, pour eux et en prime, une vente rapide !

 

Quelles difficultés rencontrez-vous lors d’un tournage dans une propriété?

La plus grosse difficulté sur une tournage est la préparation des lieux. Le courtier et le propriétaire ne prévoient pas toujours de séance de homestaging ou même un bon ménage avant notre arrivée…

AEV_Tournage (2 of 2)

Crédit photo: Arrive en Ville

Une vidéo immobilière peut prendre combien de temps à réaliser ?

3-4 heures. On a fait parfois 3 par jours, mais on travaille avec la lumière aussi alors les propriétés doivent être prêtes pour le tournage dès notre arrivée.

 

james-lee alias nazbrok photo

Questions à James Lee Jaynaz : Quel est ton parcours ?

Aux commandes sonores de la vidéo Brébeuf, le talentueux James-Lee « Nazbrok » Eloï. L’artiste d’origine Haïtienne est initié à la musique dès l’âge de 7 ans et ressent rapidement le besoin d’interpréter ses propres compositions. Également poète dans l’âme, sa maîtrise de la langue française lui permet de côtoyer quelques grands noms du monde de la musique. Toujours à la recherche de nouvelles expériences musicales, ils s’embarquent dans tous types de projets corporatifs et publicitaires. Son univers musical unique lui a d’ailleurs valu un contrat avec Evenko, l’un des plus importants promoteurs événementiel au Québec, pour qui il a signé la composition musicale d’une annonce commerciale.
Support promotionnel incontournable, la vidéo immobilière est devenue ce puissant outil capable d’éveiller, en quelques minutes seulement, les sens de la personne qui la regarde. Le court métrage de Brébeuf en est la preuve, des images de qualité piquent la curiosité et restent dans les esprits, aboutissant parfois à des ventes rapides et efficaces! Courtiers et courtières à vos caméras, le jeu en vaut la chandelle!

 

Projet immobilier réalisé par Construction Lavigne.
Merci pour le teaser à Arrive en ville film -aevfilm.ca, et à Nazbrok Jaynaz pour le son.
Et merci aux courtiers immobiliers Romain Lecomte et Benoit Maunie pour cette intéressante collaboration!

L’achat d’une propriété, un investissement sur le long terme

Cette semaine à l’émission Les Oranges Pressées sur CIBL, on éclaircit un sujet qui fait couler beaucoup d’encre, le profit sur la revente de condos. À l’origine de cette discussion, un article paru dans La Presse intitulé “Un condo sur trois vendu à perte”. Basé sur des statistiques de la firme JLR, certains propos doivent être nuancés.


La transition de marché

Le marché immobilier autrefois très au ralenti est passé d’un marché de vendeurs à un marché d’acheteurs. La profusion de condos dans les quartiers centraux de Montréal est la réponse à ce marché grandissant d’acheteurs.
Délais entre achat et revente
Les analyses de la firme JLR avancent que 33% des condos achetés en 2012 et 2013 et revendus avant le 31 décembre 2015 sont mis en vente au prix égal ou inférieur au prix d’origine. Il faut interpréter ses valeurs au niveau du micro marché immobilier, c’est-à-dire prendre en considération les frais inhérents à la revente. En effet, une période de 2 ans entre l’achat et la revente est trop courte pour bénéficier d’un retour sur son investissement. Habituellement pour espérer un profit, il faut compter un minimum de 5 ans d’intervalle.

Au moment de la revente d’une propriété, des frais de notaire, de taxe de bienvenue, de courtage, des droits de mutations, sont indéniablement associés. Ensemble, ils représentent une dépense de presque 20 000$. Or, pour ne pas faire de perte en revendant sa maison seulement 2 ans après son achat, il aurait fallu que le marché augmente de 3,5% par année, soit une augmentation totale de 7% sur 2 ans pour un bénéfice de 22 000$. Les frais inhérents à la revente auraient été comblés et il n’y aurait pas eu de perte.

Il faut concevoir l’investissement dans une propriété comme l’adoption d’un animal. Quand on s’engage, c’est pour du long terme! Il est utopique de penser faire de l’argent à court terme en investissant dans l’immobilier. L’achat d’une maison n’est pas une formule magique et ne rapportera pas nécessairement des profits rapides.
Investir dans des triplex et duplex par exemple, se prouvera intéressant au bout d’une vingtaine d’années, lorsque les dettes seront réglées et les revenus générés.
Autrement dit, l’achat d’un condo n’est jamais tout blanc ou tout noir. Il faut du temps et de l’effort avant de pouvoir profiter de son placement!

 

Retrouvez-nous chaque semaine pour de nouvelles chroniques et suivez-nous sur Facebook!   

%d blogueurs aiment cette page :